Irema

Ouvrir un espace où partager moments de créativité, réflexions sur un thème, découvertes littéraires, artistiques, insolites…

Miroirs et transparences

Classé dans : Thema — 17 juillet, 2016 @ 7:44

La transparence, le laisser-voir, c’est l’inverse de l’opacité, de la densité, de l’épaisseur impénétrable, du mensonge… La transparence, c’est la non-dissimulation, avec toutefois cette idée du voir à travers quelque chose, un miroir avec ou sans tain, une vitre, la légèreté du voile qui laisse passer la lumière, qui laisse apparaitre ce qu’il y a derrière… derrière les apparences . La transparence, c’est un jeu de lumière entre deux mondes : le réel et le visible… un peu comme le mot étranger qui n’a jamais tout à fait le même sens que le mot français, que l’idée en français, et révèle une sorte de disfraction du sens, un monde parallèle, ni tout à fait différent, ni tout à fait le même, l’image du réel.

Langage, filtre presqu’invisible et pourtant bien là, qui change la nature du réel, le déforme… le crée.

Jeu de lumière à travers un voile , une brume, une goutte d’eau en suspension… changement d’état : passage de l’état liquide à l’état gazeux dans l’atmosphère. Nuage…

Jeu de séduction… Je te contemple à travers le prisme de ma psyché, de mes phantasmes, je te cherche au-delà de toi, entre les lignes, dans la trame de notre relation.

« De l’autre côté du miroir, le monde n’était pas seulement inversé, il était subtilement différent… »

Afficher l'image d'origine

Flaque d’eau – M.C. Escher (1952)

Rompre le silence

Classé dans : Parenthèse — 17 juillet, 2016 @ 12:15

Lorsqu’on a pris l’habitude de se taire, comment – et où – reprendre la parole, quitte à se confronter de nouveau à la page blanche, tenter, tant bien que mal, de retrouver le chemin du dialogue avec soi-même et avec d’autres.

C’est un peu comme rencontrer un jour un ami, une amie, qu’on aurait perdu de vue depuis longtemps. Que dire ? Par où commencer ? On est heureux mais… où en étions-nous déjà ? ça fait combien d’années ? On se dit qu’on va reprendre là où on en était resté… mais où en sommes-nous aujourd’hui ?

magritte.jpg

La reproduction interdite (Magritte 1937)

 

 

 

Jardin poétique de Rénorin ... |
Le rat de bibliothèque |
Sonicprophet traduction |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | Aufildemesmots
| Noirs Grimoires
| Blogalyde